Comment reconnaître la fin des chaleurs chez la chienne

Sommaire
Lorsqu'on possède une chienne, il est important de savoir reconnaître les différents stades de ses chaleurs. En effet, cela peut avoir un impact sur sa santé, sur son comportement et sur notre propre organisation au quotidien. Dans cet article, nous allons vous expliquer en détail comment reconnaître la fin des chaleurs chez la chienne. Nous aborderons les signes physiques et comportementaux qui peuvent indiquer la fin de cette période, ainsi que les précautions à prendre pour éviter une éventuelle gestation non désirée.

Qu'est-ce que les chaleurs chez la chienne ?

Les chaleurs, ou œstrus, correspondent à la période de fertilité de la chienne. Elle se produit généralement tous les six mois, mais peut varier d'une chienne à l'autre. Les premières chaleurs surviennent généralement entre l'âge de six et douze mois, mais cela dépend de la race et de la taille de la chienne.

Pendant cette période, les ovaires de la chienne produisent des hormones sexuelles, notamment les œstrogènes, qui vont provoquer les différents changements physiologiques que nous allons décrire. Les chaleurs peuvent durer en moyenne trois semaines, mais cela aussi peut varier d'une chienne à l'autre.

Les différents stades des chaleurs

Les chaleurs se divisent généralement en quatre stades : le proestrus, l'oestrus, le metestrus et l'anoestrus.

Proestrus :

Le proestrus est le premier stade des chaleurs chez la chienne. Il est marqué par des changements hormonaux qui vont entraîner des signes physiques et comportementaux spécifiques.

La première caractéristique du proestrus est l'apparition de saignements vaginaux. Ceux-ci sont généralement rouges et peuvent être plus ou moins abondants. C'est souvent le premier signe que les propriétaires remarquent et qui les alerte sur le début des chaleurs de leur chienne.

En plus des saignements, le proestrus s'accompagne également de changements comportementaux. La chienne peut devenir plus agitée, plus affectueuse, voire même plus irritable. Elle peut uriner plus fréquemment et marquer son territoire. Certaines chiennes peuvent également montrer un intérêt particulier pour les mâles, en se frottant contre eux par exemple.

Le proestrus dure généralement entre neuf et treize jours, mais cela peut varier.

Oestrus :

L'oestrus est le stade des chaleurs où la chienne est réellement fertile. Au cours de cette période, les saignements vont généralement diminuer et devenir moins abondants. La vulve de la chienne va également se dilater.

C'est à ce moment-là que la chienne est la plus attirée par les mâles et qu'elle est prête à se reproduire. Cependant, il est important de souligner qu'une gestation ne doit pas être entreprise à la légère et qu'il est préférable de faire appel à un éleveur professionnel pour s'assurer d'une bonne gestion de la reproduction de la chienne.

L'oestrus dure généralement entre cinq et treize jours.

Metestrus :

Le metestrus est le stade post-ovulatoire des chaleurs. C'est à ce moment-là que l'ovulation a lieu. La chienne n'est plus fertile et sa progesterone va augmenter progressivement.

Les changements physiques et comportementaux observés lors du proestrus et de l'oestrus commencent à s'estomper pendant le metestrus. Les saignements vont disparaître progressivement et la vulve de la chienne va retrouver sa taille normale.

Le metestrus dure généralement entre deux et huit semaines.

Anoestrus :

L'anoestrus est la période entre les différentes chaleurs. C'est une période de repos hormonale, où la chienne n'est pas réceptive aux mâles et ne présente pas de signes physiques particuliers. Cette phase peut durer plusieurs mois, voire plus d'un an.

Il est important de souligner que pendant cette période, il est essentiel de prendre certaines précautions pour éviter une éventuelle gestation non désirée. La chienne doit être tenue en laisse lors de promenades et il est recommandé de ne pas la laisser seule en présence de mâles non castrés.

Comment reconnaître la fin des chaleurs chez la chienne ?

La fin des chaleurs chez la chienne est généralement caractérisée par la diminution des saignements vaginaux et le retour à un comportement plus normal. Voici les signes qui peuvent indiquer que les chaleurs de votre chienne sont sur le point de se terminer :

- Les saignements vaginaux deviennent moins abondants et finissent par s'arrêter totalement. Il est important de noter que chaque chienne est différente et que certaines peuvent avoir des saignements plus longs que d'autres.

- La vulve de la chienne retrouve sa taille normale. Pendant les chaleurs, la vulve de la chienne est généralement plus gonflée et elle retrouve sa taille normale à la fin de la période.

- Le comportement de la chienne redevient plus calme et moins agité. Les changements comportementaux observés pendant les chaleurs, tels que l'agitation, l'affection excessive ou l'irritabilité, diminuent progressivement.

- La chienne attire moins les mâles. Pendant les chaleurs, les odeurs émises par la chienne attirent les mâles, mais à la fin de la période, cet attrait diminue.

Il est important de noter que ces signes peuvent varier d'une chienne à l'autre et que certains facteurs, tels que le stress ou les maladies, peuvent influencer la durée et l'intensité des chaleurs. Si vous avez des doutes ou des préoccupations concernant la fin des chaleurs de votre chienne, il est recommandé de consulter votre vétérinaire.

Conclusion

Il est essentiel de savoir reconnaître les différents stades des chaleurs chez la chienne. Cela permet non seulement de mieux comprendre son comportement et ses besoins, mais aussi de prendre les précautions nécessaires pour éviter une gestation non désirée.

En observant attentivement les signes physiques et comportementaux tels que les saignements vaginaux, la vulve gonflée, les changements d'humeur et l'attraction des mâles, il est possible de reconnaître la fin des chaleurs chez la chienne. Cependant, chaque chienne est différente et il est important de consulter son vétérinaire en cas de doute ou de préoccupation.

La stérilisation de la chienne, en plus d'éviter une gestation non désirée, présente de nombreux avantages pour sa santé. En discutant avec votre vétérinaire, vous pourrez prendre la décision qui convient le mieux à votre chienne et à votre situation.

FAQ

  • Est-il possible de stériliser une chienne pendant ses chaleurs ? Oui, il est techniquement possible de stériliser une chienne pendant ses chaleurs. Cependant, cela peut être plus compliqué et plus risqué en raison des changements hormonaux qui se produisent pendant cette période. Il est recommandé de consulter votre vétérinaire pour discuter des meilleures options dans ce cas.

  • Quand est-il préférable de faire stériliser une chienne ? La stérilisation d'une chienne peut être effectuée à différents moments de sa vie, en fonction de vos besoins et de ceux de votre chienne. Cependant, il est généralement recommandé d'attendre que la chienne ait terminé sa croissance avant de procéder à la stérilisation. Votre vétérinaire pourra vous conseiller sur le moment le plus approprié en fonction de votre situation.

  • Quels sont les avantages de la stérilisation d'une chienne ? La stérilisation d'une chienne présente de nombreux avantages. Elle permet d'éviter une gestation non désirée, de réduire les risques de maladies utérines et mammaires, d'éviter les comportements liés aux chaleurs tels que les fugues ou les marquages de territoire, et de contribuer à la gestion de la population canine en réduisant le nombre de chiens abandonnés.

  • La stérilisation d'une chienne a-t-elle des effets sur son comportement ? La stérilisation d'une chienne peut avoir un impact sur son comportement. Certaines chiennes peuvent devenir plus calmes après la stérilisation, tandis que d'autres peuvent conserver leur comportement intact. Il est important de noter que la stérilisation ne résout pas tous les problèmes de comportement et qu'une éducation appropriée reste essentielle.


15 octobre 2023
Écrit par Nathan Muller