Le processus naturel de mise bas chez les chiennes : tout ce que vous devez savoir

Sommaire
La mise bas est un moment crucial dans la vie d'une chienne. C'est à ce moment-là qu'elle donne naissance à ses chiots. Il est essentiel pour les propriétaires de chiennes de comprendre le processus naturel de mise bas afin de pouvoir accompagner leur animal de manière adéquate et assurer la sécurité et le bien-être de la mère et de ses petits.

Dans cet article, nous allons examiner en détail le processus naturel de mise bas chez les chiennes. Nous discuterons de la préparation à la mise bas, des signes précurseurs, des différentes étapes du travail, des problèmes potentiels et de ce que vous pouvez faire pour soutenir votre chienne tout au long de ce processus.

Préparation à la mise bas

La mise bas est un événement physiologique normal chez les chiennes. Elle est généralement déclenchée lorsque la chienne atteint environ 63 jours de gestation. Toutefois, la durée de gestation peut varier légèrement en fonction de la race et de la taille de la chienne.

Avant la mise bas, il est essentiel de préparer un endroit approprié pour la chienne et ses chiots. Créez un espace calme et sécurisé où la chienne pourra se reposer tranquillement. Assurez-vous également d'avoir des fournitures essentielles telles que des serviettes propres, du fil dentaire et des ciseaux stérilisés à portée de main au cas où vous auriez besoin de les utiliser pendant la mise bas.

Les signes précurseurs de la mise bas

Avant que la chienne ne commence le travail, elle peut présenter plusieurs signes précurseurs. Ces signes indiquent que la mise bas est imminente et que vous devez vous préparer à soutenir votre chienne.

L'un des premiers signes de la mise bas est un changement de comportement chez la chienne. Elle peut devenir agitée ou anormalement calme. Elle peut également commencer à chercher un endroit confortable pour se coucher et se reposer.

D'autres signes précurseurs de la mise bas comprennent l'augmentation de la température corporelle de la chienne, la diminution de son appétit, l'élargissement de ses mamelles et l'expulsion d'une substance muqueuse rose ou rougeâtre appelée bouchon muqueux.

Les différentes étapes du travail

Le travail de mise bas chez les chiennes se divise généralement en trois étapes distinctes : la préparation, l'expulsion et l'expulsion des placentas. Comprendre ces étapes vous aidera à reconnaître les signes de progression du travail et à savoir quand demander de l'aide si nécessaire.

La première étape, la préparation, est caractérisée par des contractions et des efforts persistants de la part de la chienne. Elle peut sembler agitée et chercher un endroit approprié pour donner naissance. Cette étape peut durer plusieurs heures et peut être inconfortable pour la chienne.

La deuxième étape, l'expulsion, est le moment où les chiots sont réellement nés. La chienne utilise ses contractions pour pousser les chiots hors de son utérus. Chaque chiot est généralement suivi d'un intervalle de repos où la chienne reprend des forces avant de donner naissance au prochain chiot. Cette étape peut durer plusieurs heures et chaque chiot est normalement accompagné d'un sac amniotique et du placenta qui les entoure.

La troisième étape, l'expulsion des placentas, est le moment où la chienne expulse les placentas restants. Normalement, chaque chiot est accompagné d'un placenta. Il est important de compter le nombre de chiots nés et de vous assurer que chaque placenta est expulsé. Tout placenta retenu dans l'utérus peut provoquer des problèmes de santé chez la chienne.

Les problèmes potentiels lors de la mise bas

Bien que la mise bas soit un processus naturel, il peut y avoir des complications et des problèmes potentiels. Il est essentiel de les reconnaître rapidement et de prendre les mesures appropriées pour assurer la sécurité de la chienne et de ses chiots.

Certains problèmes courants lors de la mise bas chez les chiennes comprennent la dystocie, la rétention placentaire, l'éclampsie et les infections utérines. La dystocie se produit lorsque la chienne rencontre des difficultés importantes lors de la mise bas et nécessite souvent une intervention vétérinaire. La rétention placentaire se produit lorsque des placentas restent dans l'utérus après la mise bas et peuvent entraîner des infections. L'éclampsie est une affection grave qui se produit lorsque la chienne présente des niveaux dangereusement bas de calcium et peut nécessiter des soins vétérinaires d'urgence. Les infections utérines peuvent survenir après la mise bas et nécessitent un traitement antibiotique.

Comment soutenir votre chienne pendant la mise bas

En tant que propriétaire de chien, il est important de soutenir votre chienne tout au long de la mise bas. Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour assurer le confort et la sécurité de votre chienne et de ses chiots pendant ce processus.

Tout d'abord, assurez-vous que l'environnement dans lequel la mise bas a lieu est calme, propre et sécurisé. Évitez les perturbations excessives et assurez-vous que la chienne a accès à de l'eau fraîche et de la nourriture si elle a envie de manger pendant le travail.

Surveillez attentivement votre chienne pendant la mise bas. Notez le moment où chaque chiot est né, le nombre de placentas expulsés et assurez-vous que chaque chiot est bien nourri par sa mère. Si vous observez des signes de détresse chez la mère ou les chiots, n'hésitez pas à la contacter immédiatement votre vétérinaire.

De plus, évitez de manipuler les chiots ou de déranger la mère pendant la première semaine suivant la mise bas, sauf si c'est absolument nécessaire. Les chiots sont extrêmement vulnérables pendant cette période et il est préférable de laisser la mère s'en occuper.

Conclusion

La mise bas est un moment crucial dans la vie d'une chienne et il est essentiel de comprendre le processus naturel de mise bas pour pouvoir soutenir votre animal de manière adéquate. De la préparation à la mise bas aux différentes étapes du travail, en passant par les problèmes potentiels et les mesures de soutien, il est important d'être bien informé et préparé.

Si vous avez une chienne qui est sur le point de mettre bas, utilisez les conseils et les informations présentés dans cet article pour vous aider à accompagner votre animal tout au long de ce processus. N'hésitez pas à contacter votre vétérinaire si vous avez des préoccupations ou des questions supplémentaires. Faire preuve de précaution et de vigilance pendant la mise bas est la clé pour assurer la sécurité et le bien-être de la mère et de ses chiots.


15 octobre 2023
Écrit par Nathan Muller