Les signes que votre chienne montre lorsque son accouchement approche

Sommaire
L'accouchement chez une chienne est un moment crucial et émouvant pour les propriétaires d'animaux de compagnie. La naissance de nouveaux chiots est passionnante, mais il est important d'être attentif aux signes que votre chienne démontre lorsque son accouchement approche. Ces signes sont essentiels pour assurer la sécurité et le bien-être de la mère et de ses petits. Dans cet article, nous allons examiner en détail les différentes manifestations que votre chienne peut présenter avant et pendant son accouchement. Nous parlerons également des préparatifs nécessaires pour offrir à votre chienne un environnement propice à la mise bas.

La préparation avant l'accouchement

Il est essentiel de préparer le lieu de l'accouchement avant que votre chienne ne commence à manifester des signes évidents de mise bas. Assurez-vous de lui fournir un espace calme et sécurisé où elle pourra se reposer et mettre bas ses chiots en toute tranquillité. Vous pouvez utiliser une caisse de mise bas spécialement conçue à cet effet. Veillez à ce que la caisse soit suffisamment grande pour que la chienne puisse bouger librement et à ce qu'elle soit munie d'un matelas chaud et confortable sur lequel elle pourra se coucher.

Assurez-vous également d'avoir à portée de main tous les équipements nécessaires pour aider durant l'accouchement, tels que des serviettes propres, des ciseaux stérilisés et une boîte de lambeaux pour sectionner le cordon ombilical si nécessaire. Il est également recommandé de prévoir une lampe de poche, car les mises-bas ont souvent lieu la nuit.

Les signes précurseurs de l'accouchement

Plusieurs signes précurseurs peuvent indiquer que l'accouchement de votre chienne est imminent. Il est important de les surveiller attentivement afin d'être prêt à intervenir si nécessaire.

Perte d'appétit : Votre chienne peut perdre tout intérêt pour la nourriture à mesure que la mise bas approche. Cela est généralement dû aux changements hormonaux qui se produisent dans son corps. Il est recommandé de continuer à lui proposer de petites quantités de nourriture afin de maintenir son niveau d'énergie.

Température corporelle basse : Un signe clé que la mise bas est imminente est la baisse de température corporelle de la chienne, qui peut passer de 38,5 à 37°C seulement quelques heures avant l'accouchement. Vous pouvez prendre sa température rectale régulièrement pour surveiller cette baisse.

Agitation et recherche de confort : Vous pouvez remarquer que votre chienne commence à se comporter de manière agitée et cherche à se mettre à l'aise dans son lieu de mise bas. Elle peut gratter le sol ou chercher à se cacher dans des endroits isolés. Encouragez-la à se reposer dans la caisse de mise bas que vous avez préparée.

Augmentation de la fréquence respiratoire : Vous pouvez également observer une augmentation de la fréquence respiratoire de votre chienne, accompagnée parfois de halètements. Cela indique que son corps se prépare à l'accouchement et tente de s'oxygéner davantage.

Les manifestations physiques lors de l'accouchement

L'accouchement en lui-même se déroule généralement en trois phases : préparation, expulsion et délivrance. Chaque phase est caractérisée par des manifestations physiques spécifiques.

Phase de préparation : Durant cette phase, votre chienne peut se montrer inquiète et se gratter le sol. Elle peut également avoir des contractions, mais sans pour autant commencer à pousser. Cette phase peut durer quelques heures et est consacrée à l'ouverture du col de l'utérus et à la préparation des chiots à être expulsés.

Phase d'expulsion : Au cours de cette phase, votre chienne commencera à pousser pour expulser les chiots. Vous remarquerez des contractions abdominales intenses et régulières. À chaque contraction, vous observerez un effort intense pour expulser un chiot. La durée de cette phase varie en fonction de différents facteurs, tels que la taille de la portée et la santé de la chienne. Durant cette phase, il est important de rester attentif aux éventuelles complications et de répondre à tout besoin d'assistance supplémentaire.

Phase de délivrance : Cette dernière phase de l'accouchement consiste en l'expulsion des placentes et du cordon ombilical. Chaque chiot est normalement suivi de sa placenta. La chienne nettoiera les chiots en les léchant et peut même manger les placentas, ce qui est un comportement instinctif visant à maintenir l'environnement propre et à récupérer des nutriments perdus lors de la gestation.

Quand faut-il s'inquiéter ?

Dans la plupart des cas, les chiennes sont capables de mettre bas sans assistance humaine. Cependant, il y a des situations où une intervention vétérinaire est nécessaire. Voici certains signes qui indiquent une urgence :

Contractions sans expulsion : Si votre chienne présente des contractions intenses et continues sans parvenir à expulser les chiots, cela peut être un signe de dystocie (difficulté à mettre bas) et nécessite une intervention vétérinaire immédiate.

Grand écart entre la naissance des chiots : Si plus de deux heures s'écoulent entre la naissance de chaque chiot, il est recommandé de consulter un vétérinaire. De même, si votre chienne ne fait aucun effort pour expulser un chiot dans les 30 minutes suivant l'apparition des contractions, une assistance professionnelle est nécessaire.

Saignements excessifs : Bien qu'un petit saignement soit normal pendant et après l'accouchement, des saignements excessifs peuvent indiquer un problème grave, notamment une hémorragie ou une rupture de l'utérus. Dans de tels cas, une intervention vétérinaire d'urgence est essentielle.

Comportement inhabituel : Si votre chienne présente un comportement inhabituel, semble dubitative, ou montre des signes de malaise ou de souffrance intenses, il est important de consulter immédiatement un vétérinaire. Elle peut nécessiter une assistance supplémentaire ou souffrir de complications graves liées à l'accouchement.

Conclusion

L'accouchement chez une chienne est à la fois un moment excitant et potentiellement stressant. En étant attentif aux signes que votre chienne démontre lorsque son accouchement approche, vous pourrez anticiper les besoins de votre animal et garantir un environnement propice à une mise bas en toute sécurité. Cela implique une préparation adéquate, la surveillance constante de votre chienne durant le processus d'accouchement et la capacité à identifier les signes de complications éventuelles. Si vous avez le moindre doute, n'hésitez pas à consulter un vétérinaire pour obtenir des conseils et une assistance professionnelle. Souvenez-vous que chaque accouchement est unique et qu'il est préférable d'être bien préparé pour offrir à votre chienne et à ses chiots la meilleure expérience possible.


14 octobre 2023
Écrit par Nathan Muller