Quand et comment aider une chienne en travail

Sommaire
L'arrivée des petits chiots est un moment d'excitation et de joie pour les propriétaires de chiennes gestantes. Cependant, il peut être source d'inquiétude et de stress si l'on ne sait pas comment aider correctement la chienne en travail. Dans cet article, nous allons vous donner toutes les informations nécessaires pour savoir quand et comment aider une chienne en travail. Nous aborderons les différentes étapes du travail, les signes de mise-bas imminente, les soins à apporter à la chienne et aux chiots, ainsi que les situations d'urgence et quand faire appel à un vétérinaire.

Le déroulement du travail chez la chienne

Le travail chez la chienne se divise en trois phases distinctes : la préparation, le travail actif et l'expulsion des chiots. Chacune de ces phases est caractérisée par des signes spécifiques, permettant aux propriétaires de reconnaître où en est le travail de leur chienne.

La préparation

La phase de préparation débute généralement quelques jours avant la mise-bas. La chienne peut présenter des signes d'agitation, de nervosité et de recherche de lieux calmes et isolés. Son appétit peut diminuer et elle peut montrer des signes de nidation, en cherchant à aménager un endroit confortable pour mettre bas. Durant cette phase, il est important de fournir à la chienne un endroit calme et sécurisé où elle pourra se reposer.

Le travail actif

Le travail actif correspond à la phase où les contractions utérines commencent à être régulières et intenses. La chienne peut montrer des signes de douleur et de gémissements. Elle peut également se mettre à gratter ou à creuser le sol, dans une tentative instinctive de préparer un nid pour ses petits. Lors de cette phase, il est essentiel de donner à la chienne un espace tranquille et confortable où elle pourra se concentrer sur la mise bas. Il est important de ne pas perturber la chienne et de la laisser suivre ses instincts naturels.

L'expulsion des chiots

L'expulsion des chiots est la phase finale du travail chez la chienne. Elle se caractérise par l'expulsion physique des chiots à travers le canal de naissance. Chaque chiot est habituellement accompagné de la rupture de la poche des eaux (le sac amniotique) et du placenta. Il est important de noter que les chiennes peuvent faire une pause entre chaque expulsion de chiot, pouvant aller de quelques minutes à quelques heures. Cependant, si la chienne ne donne pas naissance à un chiot pendant plus de deux heures après l'expulsion du dernier, il est conseillé de consulter un vétérinaire.

Les signes de mise-bas imminente

Il est crucial de pouvoir reconnaître les signes indiquant que la mise-bas est imminente, afin de pouvoir assister la chienne au bon moment. Voici quelques signes à surveiller :

- Une perte d'appétit : la chienne peut cesser de s'alimenter dans les heures précédant la mise-bas. - Une agitation et une nervosité accrues : la chienne peut montrer des signes d'inconfort et chercher un endroit approprié pour mettre bas. - Des contractions abdominales : les contractions utérines peuvent être visibles et la chienne peut adopter une position caractéristique. - Un écoulement vaginal : un écoulement de liquide clair ou sanguin peut indiquer que la chienne est sur le point de mettre bas.

Ces signes peuvent varier d'une chienne à l'autre, il est donc important de bien connaître votre chienne et de surveiller attentivement son comportement.

Comment aider une chienne en travail

Lorsque la chienne est en travail, il est essentiel de lui offrir un environnement calme et sécurisé. Assurez-vous qu'elle dispose d'un endroit confortable et chaud pour mettre bas, comme une caisse de mise bas doublée de couvertures propres. Veillez à ce que la température ambiante soit adaptée pour les nouveaux-nés, généralement entre 26 et 29°C.

Il est important de respecter l'instinct maternel de la chienne et de ne pas intervenir à moins que cela ne soit absolument nécessaire. La mise bas est un processus naturel et la chienne est généralement capable de gérer seule l'expulsion des chiots. Cependant, il y a quelques précautions et gestes de base que vous pouvez effectuer pour aider la chienne si besoin.

Gardez votre calme

Il est crucial de rester calme et serein pendant le processus de mise bas. Les chiennes sont très sensibles à l'atmosphère qui les entoure, et un propriétaire stressé ou paniqué peut perturber le travail de la chienne. Par conséquent, essayez de garder votre calme et de rester détendu pour aider la chienne à se sentir en confiance.

Observez et soutenez

Dans la plupart des cas, la chienne sera capable d'expulser les chiots sans aucune aide externe. Cependant, il est important d'observer attentivement le processus de mise bas et de rester prêt à intervenir si nécessaire.

Si la chienne semble avoir du mal à expulser un chiot, vous pouvez l'encourager et lui apporter un soutien moral en lui parlant doucement et en la caressant. Vous pouvez également essayer de masser doucement l'abdomen de la chienne pour stimuler les contractions. Il est important de noter que ces gestes ne doivent être effectués que si vous avez une expérience préalable avec les mises bas, sinon il est préférable de contacter un vétérinaire.

Aidez en cas d'urgence

Dans certains cas, la chienne peut rencontrer des complications lors de la mise bas. Voici quelques situations d'urgence qui nécessitent une intervention immédiate :

- Si la chienne présente des contractions fortes et régulières depuis plus de 30 minutes sans donner naissance à un chiot. - Si la chienne présente des contractions faibles ou intermittentes depuis plus de 2 heures sans expulsion de chiot. - Si la chienne semble épuisée et montre des signes de détresse. - Si la chienne a du mal à expulser un chiot et que vous pouvez clairement voir une partie du chiot (tête ou membre) bloquée dans le canal de naissance.

Dans ces situations, il est important de contacter immédiatement votre vétérinaire pour obtenir des conseils et un soutien professionnel. L'intervention rapide d'un vétérinaire peut sauver la vie de la chienne et des chiots.

Les soins post-partum pour la chienne et les chiots

Une fois que tous les chiots sont nés et que la chienne a terminé sa mise bas, il est important de fournir des soins post-partum appropriés à la chienne et à ses petits. Voici quelques points importants à prendre en compte :

Le cordon ombilical

Après la naissance de chaque chiot, il est essentiel de vérifier que le cordon ombilical est correctement coupé. Si le cordon est trop long, vous pouvez le couper à environ 2,5 centimètres de la surface de la peau du chiot en utilisant des ciseaux propres et désinfectés. Il est important de ne pas tirer sur le cordon, car cela peut causer des blessures au chiot. Si vous n'êtes pas sûr de la procédure à suivre, demandez conseil à votre vétérinaire.

La délivrance du placenta

La chienne va normalement délivrer le placenta après chaque expulsion de chiot. Il est important de compter le nombre de placentas expulsés pour vous assurer qu'aucun n'est retenu à l'intérieur de la chienne. La rétention placentaire peut entraîner des infections utérines graves, il est donc important d'être vigilant. Si vous constatez que la chienne ne délivre pas tous les placentas ou qu'elle semble avoir des difficultés à le faire, contactez immédiatement votre vétérinaire.

La stimulation des chiots

Les chiots doivent être stimulés pour uriner et déféquer, car ils ne sont pas encore capables de le faire seuls. La mère chienne effectue normalement cette stimulation en léchant les parties génitales de ses petits. Cependant, si la chienne ne le fait pas ou si vous vous occupez d'orphelins, vous pouvez utiliser une compresse humide et tiède pour stimuler doucement les parties génitales des chiots après chaque tétée. Cela favorisera l'élimination des déchets et préviendra les problèmes de constipation.

La surveillance de la chienne et des chiots

Après la mise bas, il est important de surveiller attentivement la chienne et les chiots pour détecter tout signe de problème ou d'anomalie. Assurez-vous que la chienne se repose et se nourrit correctement. Vérifiez régulièrement l'état des mamelles de la chienne pour vous assurer qu'il n'y a pas d'infection ou d'engorgement. Pesez les chiots régulièrement pour vous assurer qu'ils prennent du poids de manière appropriée.

Conclusion

Savoir quand et comment aider une chienne en travail est essentiel pour assurer le bon déroulement de la mise bas. En comprenant les différentes phases du travail, en surveillant attentivement les signes de mise-bas imminente et en fournissant les soins post-partum appropriés, vous pouvez aider votre chienne à traverser ce moment crucial de sa vie de manière sûre et confortable. N'oubliez pas que chaque chienne est différente, il est donc important de bien connaître votre animal et de consulter un vétérinaire en cas de doute ou de complication.


14 octobre 2023
Écrit par Nathan Muller